Share

Conseil de développement

Assemblées
 
Démocratie participative locale : l’agglo se dote d’un conseil de développement
La loi impose aux communautés d’agglomération de créer un conseil de développement, composé de représentants des milieux économiques, sociaux, culturels, éducatifs, scientifiques, environnementaux et associatifs. C’est ce qu’ont fait les élus lors du conseil communautaire du 27 février en misant sur une forme souple, innovante et participative.
Ce conseil de développement a pour objet de favoriser le dialogue et la concertation entre la Communauté d’agglomération, les citoyens et les acteurs du territoire. Le conseil de développement est consulté sur l'élaboration du projet de territoire, sur les documents de prospective et de planification résultant de ce projet, ainsi que sur la conception et l'évaluation des politiques locales de promotion du développement durable du périmètre de de l’agglomération.
Le conseil de développement est composé de quarante-huit membres (désignés pour trois ans) répartis en quatre groupes de travail thématiques de douze membres chacun : développement économique / enfance, jeunesse, personnes âgées, solidarités / sport et culture / habitat, mobilités, environnement.
S’inspirant de la technique de démocratie participative dite « conférence de consensus », les groupes de travail sont composés exclusivement d’acteurs de la vie locale : habitants, usagers des services, associations non institutionnalisées et entreprises. Un comité de trente-deux experts appelés experts associés, regroupant les institutions partenaires de la Communauté d’agglomération, est réparti entre les quatre groupes de travail. Il pourra être associé à tout moment aux réflexions du conseil de développement.
Les membres de chaque groupe de travail seront désignés pour les ¾ sur proposition du bureau communautaire et pour un ¼ suite à un appel public à candidatures (avec tirage au sort) qui sera lancé fin mars 2019 via le site internet de la Communauté d’agglomération et la presse.
Le conseil de développement se réunira pour la première fois lors de son assemblée plénière de lancement courant juin 2019 qui marquera le début des travaux et l’élection du (de la) président(e).